Le monde des animaux

Animaux africains / Cycle de vie / Animaux marins

Index

Le narval

Le narval est différent des autres cétacés. Le mâle possède une longue défense en forme de spirale qui sort de sa mâchoire supérieure, situé un peu à la gauche du centre. Cette défense peut mesurer entre 1,5 m et

3 m de longueur. En fait, ce n'est pas vraiment une défense mais plutôt une dent modifiée qui ressemble à un long bâton. Pendant la saison des amours, les mâles sont particulièrement aggressifs lorsque vient le temps de compétitionner pour une femelle et de nombreuses blessures surviennent à cause de leur défense. D'ailleurs, beaucoup de mâles ont une défense brisée. Il faut mentionner que 3% des femelles ont une toute petite défense. Mais il arrive qu'un narval ait deux défenses, habituellement la femelle.

Le narval est donc facile à reconnaître à cause de sa défense. Sa tête est proportionnellement petite par rapport à son corps. Elle est arrondie et il a un petit bec. Il n'a pas de nageoire dorsale (sur le dos) et a une épaisse couche de graisse sur son corps pour le protéger contre le froid. Un narval adulte mesure entre 4 m et 5 m de longueur et pèse entre 0,8 et 1,6 tonnes. Il est de couleur blanc-grisâtre et possède des taches noires ou grises foncées.

Le narval vit principalement dans l'océan Arctique, souvent parmi les immenses morceaux de glace et généralement loin du rivage. On en retrouve dans le détroit de Davis, autour de la baie de Baffin et dans la mer du Groenland. Le narval migre selon la position des glaces. En été, il passe son temps dans les fiords et les baies froides.

Le narval a un régime alimentaire assez varié. Il se nourrit de calmars, de poissons et de crustacés. Puisqu'il ne peut pas vraiment se servir de ses dents pour déloger les mollusques ou les poissons vivant dans les bas fonds de l'océan, il doit utiliser la succion et l'émission de jets d'eau afin de pouvoir les attraper et les manger. Son cou assez flexible lui permet de bien voir son territoire et aussi de capturer des proies qui sont plus mobiles.

Comme c'est le cas pour la grande majorité des animaux, le narval a plusieurs ennemis. Il est la proie des ours polaires, des orques, des morses et de plusieurs sortes de requin. Cependant c'est l'homme son plus grand ennemi. En effet, les Inuit ont chassé le narval pendant des siècles pour sa défense et sa viande. La peau du narval, toute comme celle de la baleine, est considérée par les Inuit comme un met rare et délicieux. Les Inuit appelle la peau "muktuk". D'ailleurs ils la mangent crue. De plus, ils fabriquent des outils avec les os et l'ivoire de la défense. De nos jours, les Inuit chassent la baleine à l'aide de bateaux à moteur et de fusils, contrairement au passé quand les chasseurs utilisaient le harpon et le kayak. Ils peuvent donc en tuer plus. On estime qu'il y a entre 25 000 et 45 000 narvals dans le monde présentement.