Le parc Bei Hai, couvrant une une superficie de 60 hectares, est situé près de la sortie nord de la Cité interdite. C’est probablement le plus grand et le plus beau lac public de Beijing. Par un bel après-midi d’été, on peut y louer un pédalo ou un petit bateau à moteur pour aller sur le lac.

En entrant par l’entrée sud du parc, on arrive à la “ville ronde” (Tuan Cheng) où on retrouve un bouddha de jade blanc, lequel aurait été envoyé de Burma à l’empereur Qian Long (dynastie Qing). L'île des hortensias, que l'on rejoint en traversant le pont en marbre de la Tranquillité Éternelle, est surmontée d'un Dagoba Blanc. Le Dagoba blanc est un reliquaire qui contiendrait des écritures sacrées bouddhiques. Il fut construit en 1651 à l'occasion de la visite du Dalai Lama à Pékin afin d'être confirmé dans son titre. Il est censé renfermer un morceau d’os du premier Bouddha.