Histoire du Canada

Accueil/ Explorateurs/ Amérindiens/ Vivre en N-F/ Evènements/ Coin des profs/ Plan du site

La guerre de sept ans

et le traité de Paris

a guerre de sept ans s’est passée entre 1756 et 1763. C’est une guerre qui impliquait des pays d’Europe, tels que l’Angleterre et la France, mais qui a eu de grandes conséquences pour la Nouvelle-France, et le Canada d’aujourd’hui.

Pendant que la guerre se déroulait en Europe, en Nouvelle-France il en était de même. Plusieurs batailles avaient été gagnées par les Anglais et les Français pendant les années 1756 et 1757. Puis les Anglais vont gagner quelques batailles importantes qui vont changer la Nouvelle-France.

Louisbourg tombe aux mains des Anglais
Source: Ottawa Researchers/Nelson Thomson Learning

D’abord, en 1758, le fort de Louisbourg tombe aux mains des Anglais. Louisbourg était la plus grande forteresse française en Amérique du Nord. Elle était sur l’île du Cap Breton. C’était donc une grande victoire pour le général Wolfe et l’armée anglaise. En 1759, c’était au tour de la ville de Québec . La ville de Québec était une ville fortifiée, c’est à dire qu’elle était protégée par d’épais murs tout autour. De plus, la ville était située en haut d’une falaise, ce qui la rendait très difficile à vaincre. Pendant trois mois, le général Wolfe et son armée ont essayé de pénétrer dans la ville, mais sans succès. Mais en septembre, il a appris que son armée pouvait entrer par un chemin moins bien défendu par les Français. Ce chemin menait sur un grand champs, les plaines d’Abraham. Et c’est ce chemin que l’armée de Wolfe a pris. Ils ont surpris les Français et l’armée du général Wolfe a vaincu l’armée française du général Montcalm dans la célèbre bataille des plaines d’Abraham. Les deux généraux sont morts pendant cette bataille.

Il faut mentionner que pendant cette guerre, la colonie française de la Nouvelle-France avait un net désavantage face aux Anglais. Tout d’abord, il n’y avait que 60 000 personnes vivant en Nouvelle-France, alors qu’il y avait un million de personnes dans les colonies anglaises (aujourd’hui les Etats-Unis). Egalement, l’Angleterre avait envoyé en Amérique 150 000 soldats pour la guerre, alors que la France n’était plus vraiment intéressée en la Nouvelle-France. Peu de soldats sont donc venus de France pour aider la colonie.

La guerre de sept s’est terminé en 1763 avec la signature du traité de Paris. La France avait perdu la guerre et devait donc donner à l’Angleterre des territoires. La France a donné la Nouvelle-France, l’Acadie, Terre-Neuve et l’île du Cap Breton à l’Angleterre. La France a gardé les îles de Saint-Pierre-et-Miquelon comme base pour la pêche au Canada. Egalement, c’est à ce moment que la Nouvelle-France a reçu le nom de "la province de Québec".

Plusieurs colons français sont retournés en France à ce moment là. Mais la majorité est restée. Les colons français ont continué de cultiver la terre et de faire la traite des fourrures.

C’est à partir de ce temps que le Canada a commencé à devenir anglais. Dès lors, ce n’était plus des colons français qui venaient au Canada pour vivre, mais des colons anglais. Le Québec est toujours resté français, ainsi que quelques endroits au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Ecosse, mais le reste du Canada a grandi en anglais jusqu‘à nos jours.

 

Pour tester tes connaissances de ce texte, essaie ce quiz!

  

Site créé par Pierre Veilleux