Histoire du Canada

Accueil/ Explorateurs/ Amérindiens/ Vivre en N-F/ Evènements/ Coin des profs/ Plan du site

Source: Ottawa Researchers/Nelson Thomson Learning

Samuel de Champlain

 

amuel de Champlain est né vers 1570 à Brouage en France. Son père était un navigateur et lui a montré à naviguer. Il n’avait pas encore vingt ans quand il a fait son premier voyage. Il est allé en Espagne, puis de là il a traversé l’océan Atlantique et est allé vers les Antilles et l’Amérique du Sud. Entre 1603 et 1635, Champlain a fait douze voyages en Amérique du Nord.

En 1603, Champlain vient pour la première fois au Canada. Il est venu dans le but d’établir un important comptoir de traite de fourrure. Pour ce premier voyage, il a suivi la même route que Jacques Cartier avait empruntée bien des années auparavant. Il a exploré le fleuve St-Laurent jusqu’à Hochelaga (Montréal). C’est pendant ce voyage que Champlain apprend de ses guides amérindiens que plus à l’ouest trois grands lacs (les lacs Erié, Huron et Ontario) doivent être explorés.

Entre 1604 et 1607, Champlain passe beaucoup de temps en Acadie dans l’Habitation de Port-Royal. Cette habitation avait été construite dans le but de commencer la colonisation de la Nouvelle-France. Déjà plusieurs colons y vivaient . Pendant cette période de trois ans, Champlain en profite pour explorer 1500 kilomètres de la côte atlantique, allant du Maine jusqu’au sud de Cape Cod. Il cherchait un bon endroit pour établir la future colonie.

C’est en 1608 que Champlain a trouvé l’endroit pour la nouvelle colonie française au Canada. C’est Stadaconé. Il a nommé cette place "Québec". Il a donné ce nom parce que les Amérindiens qui vivaient dans les alentours l’appelait "kebec", ce qui voulait dire "là où la rivière devient plus étroite". Champlain a choisi cet endroit parce que c’était au bord du fleuve St-Laurent et que c’était protégé par une haute falaise. C’est là qu’on y a bâtit un fort et un magasin. Le fort s’appelait l’Habitation. La ville de Québec est donc la plus vieille ville en Amérique du Nord.

Puis Champlain a décidé de se lier d’amitié avec les Algonquins et les Montagnais qui vivaient dans cette région. Il pensait que de cette façon les Amérindiens lui apporteraient des fourrures. Les fourrures étaient importantes pour Champlain parce qu’elles payaient pour l’entretien de la colonie et ses voyages.

Dans les années qui ont suivi, Champlain a exploré davantage le fleuve St-Laurent et les rivières qui menaient à l’intérieur des terres. Il était important pour Champlain de connaître ces cours d’eau parce que ça pouvait l’aider dans la traite des fourrures. Mais également, il pensait qu’une de ces rivières menait vers l’Asie, là où se trouvaient les fameuses épices.

A partir de 1615, Champlain va se consacrer à développer la colonie française à Québec. Il va faire plusieurs voyages en France pour obtenir de l’aide pour le développement et le peuplement de Québec. Puis en 1626, la guerre éclate entre la France et l’Angleterre. En 1628, les Anglais, menés par les frères Kirke, saisissent le fort de Québec. Champlain est fait prisonnier mais il est libéré en 1629 et il retourne en France. Finalement, lors d’un traité de paix entre la France et l’Angleterre en 1632, Québec est redonné à la France. Champlain est retourné à Québec en 1633 pour reconstruire le fort. C’est là qu’il est mort en 1635. Au moment de sa mort, cent cinquante Français vivaient dans la colonie.

Champlain a été surnommé le père de la Nouvelle-France parce que c’est lui qui a aidé à commencer la colonie française. De plus, vers la fin de sa vie, il a utilisé toutes les informations qu’il avait receuillies pendant ses années d’exploration pour faire une carte. Cette carte présentait les lacs et les rivières de l’Est du Canada avec beaucoup de détails. Cette carte a aidé d’autres explorateurs qui sont venus au Canada plus tard.

 

Pour tester tes connaissances de ce texte, essaie ce quiz!

  

Site créé par Pierre Veilleux