Histoire du Canada

Accueil/ Explorateurs/ Amérindiens/ Vivre en N-F/ Evènements/ Coin des profs/ Plan du site

Source: Ottawa Researchers/Nelson Thomson Learning

Henry Hudson

 

enry Hudson était un navigateur et un explorateur anglais. Les historiens connaissent très peu de chose au sujet de Hudson. Ce qui est connu vient surtout de la période qui s’est déroulée entre 1607 et 1611. C’est pendant ces quatres années que Hudson cherchait le passage du Nord-Ouest qui était supposé mener en Asie. A cette époque, les Européens pensaient qu’il existait une route par la mer qui menait en Asie. L’Asie était importante à ce moment à cause de ses épices.

En 1607, Hudson fait son premier voyage à bord d’un bateau nommé le "Hopewell". Ce bateau avait été payé par une compagnie de commerce anglaise, la compagnie Muscovy. C’était un petit bateau sur lequel Hudson avait avec lui dix hommes et son fils John. Ils ont exploré le long de la côte du Groenland et encore plus au nord, à quelques 1100 kilomètres du pôle Nord. Aucun explorateur n’était allé aussi au nord avant lui. Mais il a dû revenir parce que les glaces de l’océan Arctique l’ont empêché de continuer. En 1608, Hudson a une fois de plus essayé de trouver une route menant en Asie en passant par le nord, mais la glace a encore bloqué le Hopewell. Après ces deux voyages sans résultat, la compagnie Muscovy a perdu son intérêt dans le passage du Nord-Ouest.

En 1609, une autre compagnie, celle-là hollandaise, a engagé Hudson pour mener une expédition. La compagnie Dutch East India a donné à Hudson un bateau nommé le "Half Moon" et un équipage de vingt hommes. Cette année là, Hudson a traversé l’océan Atlantique, mais à cause du mauvais temps, il a dû aller un peu plus au sud, vers la Caroline du Nord. A la suite de ce voyage, la Hollande a revendiqué l’Amérique du Nord.

Puis en 1610, Hudson a entrepris son dernier voyage. Cette fois-ci, ce sont des marchands anglais qui ont payé pour son bateau, le "Discovery". Hudson est passé par le détroit d’Hudson, juste au sud de l’île de Baffin. Puis il s’est dirigé dans la baie d’Hudson. Il a continué plus au sud en pensant être capable de sortir et arriver en Asie mais il a abouti dans la baie James. A ce moment, il était trop tard pour retourner en Angleterre. Il a dû passer l’hiver dans la baie d’Hudson. Pendant cet hiver, son équipage a souffert du scobut et ils avaient peu à manger. Quand la chaleur est revenue et que le bateau a pu quitter la baie d’Hudson, Hudson a annoncé à ses hommes qu’il voulait continuer l’exploration de la région. Mais son équipage était malade et fatigué. Ils se sont révoltés et ils ont laissé Hudson, son fils et sept autres hommes dans une petite chaloupe en haute mer. C’est de cette façon que s’est terminée la vie de Hudson.

Ce dernier voyage a cependant été un voyage mémorable. Il a permi de découvrir la baie d’Hudson et d’ouvrir un autre territoire et une autre route pour la traite des fourrures. En effet, les Français utilisaient le fleuve St-Laurent pour ramener leurs fourrures en France tandis que les Anglais allaient utiliser, plusieurs années plus tard, la baie d’Hudson et le détroit d’Hudson pour ramener leurs fourrures en Angleterre.

Pour tester tes connaissances de ce texte, essaie ce quiz!

  

Site créé par Pierre Veilleux