Histoire du Canada

Accueil/ Explorateurs/ Amérindiens/ Vivre en N-F/ Evènements/ Coin des profs/ Plan du site

Source: Ottawa Researchers/Nelson Thomson Learning

Marie de l'Incarnation

 

arie de l’Incarnation est née à Tours, en France, en 1599. Elle était la première soeur supérieure des Urselines à Québec.

Avant de devenir missionnaire, Marie de l’Incarnation portait le nom Marie Guyart. Malgré le fait qu’elle voulait devenir soeur, ses parents voulaient qu’elle se marie. Elle s’est mariée et a eu un enfant. Deux ans après le mariage, son mari est mort. Quand son fils a eu douze ans, il est allé vivre avec la soeur de Marie et elle est entrée au couvent pour devenir une soeur des Urselines. C’est à ce moment qu’elle a changé son nom pour celui de Marie de l’Incarnation.

En 1639, Marie arrive au Canada après un long voyage en bateau de trois mois. Au printemps de 1641, elle fonde le monastère des Urselines de Québec. Pour être capable de mieux aider les jeunes amérindiens, elle s’est mise à apprendre plusieurs de leurs langues.

Marie de l’Incarnation a ouvert une école pour les jeunes filles de la Nouvelle-France. Dans cette école, il y avait des filles de colons français et d’Amérindiens. A l’école, Marie enseignait des connaissances générales , la couture, la musique et les bonnes manières.

Au cours des années, Marie de l’Incarnation a écrit plusieurs lettres qu’elle a envoyé à des gens en France. Dans ces lettres, elle donnait toutes sortes d’informations portant sur les évènements, les vêtements et les coutumes des colons qui vivaient dans la vallée du fleuve St-Laurent. Ces informations nous ont aidé à mieux connaître nos ancêtres. Marie de l’Incarnation est morte à Québec en 1672, à l’âge de 73 ans.

Un fait à remarquer est que Marie de l’Incarnation a fondé l’école des Urselines de Québec. Cette école est d’ailleurs encore au même endroit aujourd’hui.

Pour tester tes connaissances de ce texte, essaie ce quiz!

  

Site créé par Pierre Veilleux