Histoire du Canada

Accueil/ Explorateurs/ Amérindiens/ Vivre en N-F/ Evènements/ Coin des profs/ Plan du site

Les métiers

 

u 17 ème siècle, les colons français n’étaient pas tous des fermiers. Beaucoup d’entre eux avaient un travail différent qui rendait la vie un peu plus facile à tous.

Il y avait des colons qui avaient comme métier de fabriquer des choses. Par exemple, l’armurier fabriquait des armes. Le briquetier fabriquait des briques, tandis que le charron fabriquait des roues et des chariots. Le cordonnier fabriquait des chaussures et le tailleur d’habit faisait des habits.

Il y avait des gens qui s’occupaient de la santé des colons. L’apothicaire préparait les médicaments. Le médecin soignait les personnes tandis que la sage-femme aidait les femmes à donner naissance à leur bébé.

D’autres colons pratiquaient des métiers dans le domaine de la nourriture. Le boucher préparait et vendait la viande. Le boulanger faisait cuire le pain et le vendait. Le cuisinier faisait la cuisine. Le meunier s’occupait du moulin tandis que le farinier vendait de la farine. D’autres personnes faisaient des choses qu’on a besoin pour cuisiner. C’était le cas du chaudronnier qui faisait des chaudrons, et du coutelier qui fabriquait des couteaux.

Il y avait d’autres métiers également, comme celui du juge qui rendait la justice ou celui du notaire qui rédigeait les contrats. Il y avait le marchand qui avait un commerce quelconque ou le forgeron qui travaillait le métal. Tous ces colons pratiquant ces différents métiers ont aidé à faire de la Nouvelle-France une meilleure place où vivre.

Pour tester tes connaissances de ce texte, essaie ce quiz!

  

Site créé par Pierre Veilleux